Produits→Revenus automatisé→Trésorerie

shinezeo_siiji

Détenteur de skyblog
Lien de votre profile Steam :
https://steamcommunity.com/profiles/76561198063563614/

Nom de votre personnage en jeu :
Consulaire Roh

Description de l'idée :
qu'importe la manière, dont est faite mon idée, le but est d’acquérir un revenue pour les faction et/ou les organisations à travers un produit fournis par les distributeurs du serveur d'arme, d'alcool, d'équipement et/ou vaisseaux. ce n'est pas les 3 paragraphes après mon idée qui sont important, c'est le centre de l'idée "Produits→Revenus automatisé→Trésorerie", après ça passe par un brainstorming pour y arriver. Ce que vous acceptez, c'est une idée vague. c'est le titre en gros.

ébauche:
Tout point de capture où l'on considère qu'il y a production d'arme, tenue, de vaisseau, boissons ou autre donnera un pourcentage des vente des magasin et sera envoyer à la trésorerie de faction et/ou les organisations. en clair, tu possède les usines de Balmorra alors tu as un pourcentage sur la vente de certaine arme. tu possède l'usine de Corellia alors tu as un pourcentage sur quelque vaisseaux tel que les TPS et les Pods. tu possède Tatooine alors tu possède possiblement certain magasin de tenue et d'arme. Pour Taris, on peut imaginer qu'il y a un endroit qui fournit un revenus sur les équipement. À l'usine d'Alderande se serait pas exemple certaine grenades et d'autres armes. quant aux magasin de tenues des planètes mère tel que Coruscant et DK, elle appartiennent au faction et au organisation implanté en ville.
Pour que cela marche, il faut un compte en banque de faction et / ou d'organisation.

une proposition plus clair d'une manière de faire:
- Vous avez des ventes de produit faitent par des organisations et des ventes faitent les factions (Sith ou jedi). les 2 pôles faction et organisation sont distinct. Je pense que l'on doit donner la chance au civil de se battre entre civil et les jedis de se battre avec les siths mais éviter le mélange. qu'est ce que ça veut dire? Et bien je propose une refonte. Certain point sont capturable que par des organisations( GDZ, CDR, Cartel, Maison Kal, maison Worg, ect) et d'autre que par les factions (Empire ou République) et elle offre leur avantage sur les produits. Ce n'est pas très réaliste vous conviendrez pour certain civils, mais certaine zone sont abandonner par les faction de l'Empire et de la République ou les civil. on peut envisager de mettre beaucoup moins de point de capture pour les civils. Pas besoin de les mettre à égalité avec les factions, il doivent être vue comme une populations hétéroclitique. Et si certaine organisation ne suivent pas, alors les fort gardes se que les faibles perdent et les faible deviennent subordonné des faction. Il y aussi beaucoup de zone de map qui ne sont pas utiliser par qui que ce soit. qui se souviens encore de ce que l'on fait dans le bastion près de la course de speeder avec les parabole? c'est abandonné, quel Faction capture encore Alderande pour le plaisir?un point sur Correlia ne pourrait t'il pas être disputer par les civil? Certaine zone peuvent être réattribué au besoin et d'autre zone peuvent être redonner. Le point de capture de l'usine de Makeb peut être réattribué au civil, n'est ce pas?
- le dépôt des revenus se fait dans la banque/Trésorie des organisations/faction.
- Vous avez 3 état sur le label d'un produit, soit il n'est pas revendiqué car il n'est pas lié à un point de capture ou une faction/organisation pour éviter la sûr utilisation de ce système, soit le produit est lié à un point de capture d'organisation civil ou de faction, ou encore soit le produit est lié à une faction/organisation car il l'ont gagné lors d'un évent ou en passif ou que c'est l'un de leur produit de subsistance.

Idée additionnel:
- La faction/organisation qui obtiennent un point de capture spécifique à la production, peut faire une collaboration avec des organisation/faction pour n'importe quel raison et faire un partage des gains. le supérieur aurait un panel qui vous donne la possibilité de fournir une compensation. Un État Major ennemi peut par exemple faire moitié-moitié sur le pourcentage de vente d'un point de capture sous condition avec votre faction. Ou encore, une organisation peut être ajouter dans la collaboration avec un point de capture en raison de protection de Zone. ça donne la possibilité au compromis et de partage.
- Quand l'on arrive dans une zone tel que la prison de Belsavis ou l'usine de Balmorra voir ailleurs, un texte flottant apparaîtrait pour vous montrer le règlement spécifique à la zone de capture de zone, rédigé par les supérieurs. Ce règlement peut être activé ou non sur le point.
- Quand tu veux acheter un produit qui est produit par ta faction, tu ne paye pas le pourcentage de gain qui va de toute façon a ton organisation.
- Pour éviter des attaques incessantes sur une planète, je propose que revenu d'un produit par vente après acquisition d'un point de capture, ne s'applique qu'après 18 heures. Cependant durant 24 heures, la vente du produit concerner augmente de 50% dû à la capture récente, évidemment aucune faction/organisation n'obtient de gain lors de transition durant 18h. Si dans ce laps de temps de 24 heure, le point de capture est encore capturer par la faction adverse, alors la vente du produit augmente de 50% avec une seuil max de 80% pour la 2ème capture d'affilé puis 100% de seuil max à la 3ème recapture d'affilé et 130% à la 4ème capture d'affilé. À la 5ème recature d'affilé, le produit n'est plus vendu en magasin durant 24h (sauf si vous avez une contre-façon d'une organisation, voir plus bas). Exemple, les jedis ont capturé un point de capture hors des 24 heures, les hausses d'inflation augmente de 50% dû au changement de faction et il devront attendre 18h pour que le revenu par transation leur soit transmis à leur banque, entre temps, l'argent n'est pas récolté. Plus tard et dans le même exemple, après 4 heure 48 minutes, ce qui est pile le 5ème des 24h (24 / 5 = 4,8). le pourcentage d'inflation est retombé à 40%, cependant, c'est fourbe de sith recapture le point. La logique voudrait que ça soit la 2ème recapture et que la seuil max soit à 80%, la hausses d'inflation ne peut pas augmenter directement à 90%, il y a un seuil max de 80% donc il passe à 80% de hausse d'inflation (exemple d'un holocom: 5000 x (100% + 80%) = 9000 ). Détail supplémentaire, la hausse d'inflation baisse toujours avec les 24 heures même si le produit ne peut plus être vendu, ça reste 24 heures, ainsi, il suffit de laisser passer une journée pour le produit reviennent à la vente.
- Certain label sur un produit peut être obtenu mais certain doit être fait en passif ou lors d'un event. Ca donnerait une réflexion modulaire. En clair, vous pourriez envisager que certain produit peuvent être fixer à une organisation/faction par des animateurs.
- Certain point de capture vous fournissent des produit. mais pourquoi par rendre sa plus modulaire, un animateur pourrait par exemple changer ce qu'un point peu fournir et à qui quel type de groupe que ce soit les organisation ou les Civil. un animateurs pourrait faire des erreurs, c'est possible. c'est au codeur de penser à ne pas mettre de Westar comme possible produit.
- Je me suis rendu compte que certain produit dans notre monde, n'ont pas le monopole. Certain produit sont vendu dans certain magasin et certain produit sont une pale figure avec d'autre produit. je pense que l'on peut envisager des contre-façons et des originaux dépendamment du lieu et certaines armes ne doivent pas être vendable dans chaque armurerie. Pourtant, on doit éviter que les Faction (Répu et impériaux) se privent car leur armurerie serait remplit de produit de la factions adverse. C'est là qu'intervienne les organisations, une organisation peut fournir les contre-façon plus cher de 20% aux factions. Exemple: un A-280-W se vend dans les armureries des 2 factions, il existe un point de capture pour faction pour l'arme en question mais également un point de capture pour sa contre-façon qui est gérer par les organisations. Si la République n'a pas le point de capture de faction lié au A-280-W alors il doit acheté la contre-façon de l'organisation qui a le point en question de A-280-W. on peut envisager l'inverse, une faction qui fournit des contre-façon au organisation, c'est pas génial par contre. Un autre détail, il se peut qu'il y est le label d'une contre-façon qui ne puisse pas être récupérer par un point de capture, en clair, un produit fixé par un animateur sur une faction, ça aide la faction à se subvenir sans quel ne puisse faire trop de mouvement et ça équilibre. On peut aussi envisager qu'un animateur qui définissent où vont les contre-façon et si elle sont capturable ou non. juste faire attention à savoir si une arme à une paire avec la contre-façon. ou si l'arme peut être white liste ou pas au point de capture tel qu'un Westar. également, on peut envisager que si il y n'y a pas de contrefaçon a un produit dans n'importe quel point de capture civil, alors la faction adverse ne l'a pas ou elle lui est vendu à l'avis de faction possesseur et si il n'y a ni contre-façon ni réel alors le produit est remis à son prix original sur le marché pour tout le monde. Bref, c'est de l'algèbre booléen. il faut juste que ça soit clair pour l'animateur, comme avoir un peu d'explication dans un panel de modification des point de capture et des magasins. J'ai aussi remarqué que si on fait des contre-façon, ça va être en contradiction avec le système de l'inflation des prix du produit original. la contre-façon doit toujours être plus cher que le produit original, ça évitera les erreurs au niveau des factions, ça les coordonnera.
- Chaque Point de capture offre sont produit ou sa contre-façon mais il peut y avoir une exception ou 2. exemple, Ilum et Taris ne sont pas de se bord, ce sont des planète en guerre et non marchande. On peut envisager que certain point ne propose pas de produit sur Taris mais plus de l'argent. alors que sur Ilum seul le centre propose une remise sur les vaisseaux de guerre. j'ai dit remise? aie, ça veut dire que j'ai trop d'idée.
- Je sais évidemment que certaine arme sont vendu par certaine organisation en particulier. Et certaine organisation ne vente pas d'arme car c'est de l'alcool qu'il vendent. Ces organisation n'ont pas à se déranger. Si le Baradise ne veut pas participé au capture de point, il n'ont pas à s'en mêler, ce n'est pas grave. il peuvent garder leur maison tant qu'il ne capture par de point. Si les mandaloriens veulent vendre leur jetpack à part, aucun souci. On doit pas forcément tout changer, mais les jetpack peut être vendu automatiquement dans le marché.
- On peut envisager de compliqué le scénarios, Certes ont vend mais qui dit qu'un sith peut acheter dans les prisons de Belsavis si elle sont à la République? Tout le monde, cependant tout le monde se fou un peu des frontière si il y a un magasin de tenue.
- On peut aussi compliqué en désignant le revenu collecté sur un produit par le panel de capture de point, ça le rendra plus cher et moins abordable. Alors on définirait que la Contre-façon est toujours 20% plus cher que l'original soit 120% + le revenue choisi par la faction pour la vente. DK et Coruscant aurait leur prix pour leur magasin qui serait différent ... QU'est ce Que l'on S'aMuse!!! quant aux magasin d'armement civil de Tatooine ou Nar Shaddaa et d'ailleurs, il vendrait les contre-façons cher à environs 110 % de leur valeur original et des armes qui ne sont pas sous un quelconque système. bien sur les armes qui sont fixé à une organisation ne sont pas des contre-façon, le organisation obtient un revenu sans se disputer sur la hausse de inflation de transition et la concurrence du produit avec une autre faction. il seront être raisonnable pour arriver car d'autre arme seront vendu par d'autre. Bref, Beaucoup d'idée...
- Aucun magasin informe le joueur à qui appartient quel produit, ni combien de gain va a une faction/organisation. ni le pourcentage d'inflation ou si c'est une contre-façons. absolument rien. c'est mon avis pour éviter le méta à travers les magasin. la chose qui peut te dire qui est a quoi se sont les prix des magasin et a qui sont les points de capture.
- Autre idée, vous auriez du texte flottant au dessus des point de capture qui vous dirait se que vous obtenez et à qui elle appartient avec le logo qui flotte par dessus.
- Si une faction veut se faire de l'argent, elle doit s'exporter, donc si par exemple un civil achète au Grand AP de Balmorra des armes, est fournir un revenue à la faction responsable du point de capture.


Pourquoi cette idée pourrai améliorer le serveur ? :
Certes, ça semble compliqué et vous m'avez peut-être lu de travers mais pensez-y. vous pourriez envisager un commerce plus généralisé que simplement un gain personne de 700 crédit par cycle. Ça serait un gain monétaire pour votre faction mais également vous fourniriez au civil de l'argent et il vous offre de la contrebande et une coopération. ça serait un renouveau pour les civils. vous pourriez envisager une milice civil, qui s'enrichie avec votre faction. Vous pourriez réhabilité ce qui n'est plus habilité dans la map. vous pourriez ajouter encore et encore. Après comme j'ai présenté mon idée,notre histoire pourrait trouner en rond sans gestion d'animateur et de dev. la chose, c'est qu'il faut commencer petit car toute les idées que je vous ai fournis, ce n'est qu'une connerie, les idée additionnel ne sont qu'un plus, ce qui compte, c'est l'idée de base. vous pouvez par exemple mettre de côté les civil et faire juste un système de remise bonus avec l'acquisition de certain point de capture pour votre faction. ça marche aussi mais c'est moins fou fou. on peut aussi envisager que chaque faction/organisation aille un monopole sur une arme et quel la vend comme elle l'entend dans les magasin partout sur n'importe qu'elle panète et à qui elle le vend, ça serait gérer par un panel faction/organisation. ce qui compte, c'est l'idée : Produits→Revenus automatisé→Trésorerie. mais c'est sympas de pimenter le point de capture. Si les magasin de faction ne peuvent plus vendre à cause de recapture de point trop fréquente, il pourront se rabattre sur les contre-façon des civils.

Merci de m'avoir lu.
 
Dernière édition:
Haut Bas